Portrait d'artisan

Une histoire de babouches

Abdel Aziz, 42 ans, est un artisan marocain qui fabrique à la main des babouches berbères et citadines. Il travaille le cuir et la soie dans son atelier du Souk El Kbir de Marrakech selon les techniques traditionnelles. Rencontre.

Quelle histoire se cache derrière vos produits ?

Je suis le fils d’une femme Berbère et d’un père Aroubi. Je puise mon inspiration dans ces deux cultures et dans mes différentes interactions avec le monde rural et urbain. Cette passion pour la fabrication des babouches me provient de mes grands parents, qui eux-mêmes pratiquaient ce métier depuis bien longtemps.

Durant mon apprentissage, j’ai commencé à fabriquer des babouches berbères. Par la suite, je suis passé aux babouches arabes, plus rurales et citadines. Ces deux modèles comportent quelques différences ; les babouches berbères ont des bouts ronds ou carrés, tandis que les babouches arabes ont des bouts pointus. Selon chaque région, les babouches ont des formes différentes et sont décorées par des motifs tous aussi différents. Elles sont généralement fabriquées à base de cuir de chèvre ou de mouton.

Quelles techniques utilisez-vous ?

J’utilise principalement les techniques traditionnelles associées à la ville de Marrakech ; comme le tannage, pour éviter les teintures chimiques au profit du henné. Je pratique également le nettoyage du cuir de ses morceaux de fourrure, le façonnage et le calibrage de la babouche à l’aide d’une machine traditionnelle.

Quelles sont vos matières de prédilection ?

Cuir de chèvre ou de mouton,  un fil de nylon doublé d’un fil de soie pour une parfaite adhésion, ensuite, un autre fil de soie, le seul apparent, carton et semelle solide.

Où trouvez-vous votre inspiration ?

Mon inspiration provient de mon vécu à Tafraout, la capitale historique des babouches au Maroc. Mon père aussi était une grande source d’inspiration, il fabriquait uniquement des babouches berbères. Je me suis inspiré de ses motifs et de ses réalisations, j’y ai ajouté de nouveaux motifs et j’ai modernisé ses anciens modèles pour les adapter aux goûts des mes clients.